Les tendances textile du printemps-été 2014

Après un printemps-été 2013 très ancré dans le fluo, Première Vision annonce que les beaux jours de 2014 seront placés sous le signe de l’avenir. Sans aller puiser dans les tendances passées, le printemps-été se placera sous le signe de coloris naturels amplifiés alliés à un jeu entre textures techniques et primitives.
« Cette saison sera marquée par un regard très fort vers le futur », prévient Pascaline Wilhelm, directeur mode de Première Vision. « Peut-être va-t-on en finir avec cette longue période où l’on regardait dans le rétroviseur. Peut-être va-t-on enfin s’approprier le futur. Nous sommes face à une envie de légèreté par rapport au passé, qui permet de s’envoler vers un certain inconnu ».

Un choix de coloris conçu assez naturellement, avec des teintes plus douces qu’au printemps-été précédent.

Trois grandes tendances balaieront ainsi cette saison.
Intensités Matérielles (Material Intensity)
(…) Cette inspiration entend interpréter les couleurs et matières naturelles, ethniques et tribales. Jouant sur l’association entre volume et matière, cette tendance se tourne vers des structures loin du corps, montrant bras et jambes.

Mutations Voluptueuses (Voluptuous Mutations) 
Entre glamour et sportswear, synthétique et naturel, cette tendance entend séduire par ses touchés gélifiés, son aspect caoutchouteux ou sa forte élasticité. Le tout pour une « élégance mutante » où les structures fluides et drapées offrent un jeu aussi bien visuel que tactile.
Avec une technicité mélangeant réalisme et futurisme, Constructions Énergétiques (Energetic Constructions) joue pour sa part sur la structure, la transparence et la légèreté des matériaux. 
Tout un programme
et vous, quelle sera votre tendance de 2014?

Sources Pôle Mode ouest

nouvelles fibres

Dans le dernier Burda de Janvier, un article présente les nouvelles fibres naturelles
Petit tour d’horizon: 

« La Banane: Brillante comme de la soie sauvage.
Après la récolte des bananes, de longues fibres jaillissent, sortant du tronc de l’arbre. Cette fibre filée est fine comme du papier

L’ananas: Légère et solide.
Ces fibres sont tirées une par une à la main de la feuille d’ananas, opération complexe et fastidieuse, avant d’être nouées et filées. Le fil qui en résulte est solide et facile d’entretien, ressemble à la laine mais s’avère infiniment plus léger.

La noix de coco : Robuste et imputrescible.
Pour arriver à séparer les fibres, la partie abrasée de l’écorce des fruits est stockée dans l’eau pendant plusieurs mois. La fibre est ensuite triée selon sa couleur et sa finesse avant d’être filée. Cette fibre de coco est élastique, solide et imputrescible, ce qui la rand idéale pour les sacs et accessoires.

Le Lait: Fin comme de la soie
Tirée de la caséine, la protéine présente majoritairement dans le lait. Cette fibre se distingue à peine de la soie à l’oeil nu. Comme elle contient les vitamines A, D et E du lait, elle est bénéfique à la peau, normale, sensible ou même irritée. Bon régulateur d’humidité, elle est fraîche en été. Indéformable et ne se déchirant pas, elle est aussi plus légère que la soie.
(NDLR: vous pouvez retrouver les pelotes de laine Phildar à base de protéine de lait, en autres, ou à base de bouteilles recyclées et autre matière plus noble comme le mérinos ou le cachemire)

L’algue: Universelle comme le coton
La disponibilité quasi-infinie des algues fait de cette fibre mélangée à la cellulose une championne de la durabilité. Les textiles en Seacelle (autre nom de l’algue) ont de grandes vertus: douces comme le coton, elles protègent l’épiderme contre les irritations, ont un effet cicatrisant (!!), respirant et même hydratant.

Enfin le Soja: chaud comme le cachemire
La fibre jaune d’or au reflets mats est tirée de la graine de soja et de la protéine […] Elle est douce et chaude comme le cachemire, anti-statique et sèche rapidement. Son action anti-bactérienne la rend intéressante pour la garde robe de bébé. »


Maintenant vous savez tout
il ne me reste plus qu’à savoir où se procurer ce genre de textile…
Toute information sera la bienvenue 🙂

Sources Burda n° 157

Le Oeko-tex késako?

Petit coup de gueule

Si vous aussi, vous vous souciez de la qualité du tissu que vous posez sur le dos de vos jolies petites têtes blondes, ou vous même, le Oeko tex est fait pour vous.

Lorsque l’on craque sur un tissus pour soi, ses loulous, le petit dernier de la meilleure copine, bref, il y a toujours une bonne raison de se lancer dans un nouveau défi couture, on se pose toujours un peu a question de la qualité.
mais si vous aviez la possibilité de savoir que le tissus sur lequel vous craquez est en plus tout doux pour la peau, qu’il ne contient pas de substances chimiques utilisées lors de la teinture,que diriez-vous?
Attention: Il y a une différence entre  » coton bio » et coton labellisé car le bio n’empêche pas les teintures toxic 


Voilà la liste non-exhaustive des vendeuses de tissus oekotex
Pas facile à trouver, les informations sur la provenance ne sont malheureusement pas toujours affichées.

(pour tout savoir sur ce label, allez voir ICI)

L’une des plus connue sur la toile doit être France Duval Stalla
Ses Batistes et Popelines sont certifiées



Motifs et cie


Elle fait imprimer ses motifs en France en optant volontairement pour une fabrication la plus locale possible. La popeline est apprêtée, imprimée, fixée et lavée dans la région Rhône-Alpes mais tissée dans la Communauté Européenne. Tirés en petites quantités et sur des cotons Oeko-Tex 100.
Vendu au mètre ou au coupon.


On peut aussi prendre les sites qui proposent des tissus pour couches lavables, labellisés.

Pas encore facile à trouver, mais ne désespérons pas, ma liste est non exhaustive (si vous avez des adresses, je suis preneuse), et je suis sûre qu’elle s’agrandira rapidement, car un mouvement de bien-être est en marche. 

Pour les autres tissus à base de chanvre, de lait, de bambou… suite au prochain épisode!
Prenez soin de vous



Pour pousser le bouchons plus loin, je vous invite à lire cet article sur greenpeace, sans entrer dans du militantisme, il s’agit bien là d’informations de ma part.