La Sélection du Patron

C’est qui Le Patron – La Sélection du Patron.

Qui est ce patron? C’est quoi sa sélection ?

Une idée généralissime que je vous laisse découvrir

Car qui de mieux qu’eux pour vous la présenter

dans un style d’écriture à la Petit Nicolas, on se régale

C’est qui le patron ?

A l’origine le patron, son grand truc c’est les carnets. Des petits carnets robustes mais esthétiques au design années 50 et bien utiles pour de grandes idées dit-il à qui veut bien l’écouter. La marque c’est Calepino et ça sert à prendre des notes, des listes, des croquis, des cotes, que sais-je, encore. De fabrication française, 100% recyclés, ils sont inspirés par les calepins de métiers. Mais le Patron, ce qui le botte en général, c’est tout ce qui est de qualité. Dénicher du vrai, du beau, du rare.

L’origine

« Et si on découvrait moins de produits, mais mieux ? » Ça a débuté comme ça la gamberge du Patron. Moi, j’avais jamais rien dit. Rien. Mais le patron de Calepino, lui, il commençait déjà à parler du projet. Et puis il chinait, il rassemblait, il collectionnait. Un bel objet par ci, une jolie marque par là ; Tant et si bien qu’un beau jour, il m’annonce comme ça « j’ai décidé de faire découvrir aux abonnés de ma newsletter hebdomadaire des marques et objets que j’aime ». Puis « Moi ce que je veux, c’est aussi offrir gratuitement ces objets à certains abonnés grâce à des partenariats ».

La sélection du patron

Il y a eu des gens qui ont eu l’air d’aimer le projet. C’était comme si personne n’y avait pensé avant. C’était simple, c’était clair, c’était comme partager ses trouvailles et ses coups de cœur une fois par semaine avec ses amis. Puis c’était surtout prendre à rebrousse poil l’air du temps du « tout-marketing ». Bref. J’étais pour. Le Patron aussi of course. Ce que je ne savais pas, c’est que le Patron, il était déjà pas mal charrette à l’époque. Faire la sélection, il disait pas non, mais envoyer un mail fait à la main et cuit au feu de bois avec tous ses carnets là… C’est qu’il risquait le burn-out comme on dit dans les magazines féminins. « Dis, tu voudrais pas m’aider ? » qu’il m’a demandé…
Alors participez pour peut-être gagner la sélection du patron
et suivre ses pérégrinations
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s